منتدى معهد اللغة الفرنسية بالوادي
.
منتدى معهد اللغة الفرنسية بالوادي


 
الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  مكتبة الصورمكتبة الصور  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  قائمة الاعضاءقائمة الاعضاء  المجموعاتالمجموعات  التسجيلالتسجيل  دخول  
بحـث
 
 

نتائج البحث
 
Rechercher بحث متقدم
المواضيع الأخيرة
» la linguistique 1er anneè lmd
الجمعة 21 نوفمبر - 23:01 من طرف Sarah_Gucci

» هدية الى احبائى اعضاء هذا المنتدى كتاب فى صوتيات اللغة الفرنسية
الجمعة 17 أكتوبر - 16:20 من طرف إيمان

» bon jour mes amis
الأربعاء 8 أكتوبر - 13:05 من طرف زهرة الزهور

» Le dialogue
الأحد 7 سبتمبر - 13:17 من طرف bouthaina alg

» salut tout le monde
الأحد 7 سبتمبر - 13:11 من طرف bouthaina alg

» Comment apprendre le Français
الأربعاء 22 مايو - 14:36 من طرف alba

» محاضرات بصوت الاستاذ بالي حمزة
السبت 2 فبراير - 10:58 من طرف krm

» حوار بين رسول الله و إبليس اللعين...حوار جميل جداً الجزء1
الأحد 23 ديسمبر - 2:01 من طرف hamza12

» بالفديو كورس كامل لتعلم اللغة الفرنسية باللغة العربية
السبت 15 ديسمبر - 0:55 من طرف lias

النواب يرفضون نظام ''أل. أم. دي''
الخميس 10 سبتمبر - 13:42 من طرف Admin

عارض
نواب المجلس الشعبي الوطني بشدة، أمس، محتوى مشروع القانون التوجيهي
للتعليم العالي، واعتبر معظمهم أن النظام الذي يراد اعتماده بموجب القانون
يمهد لعرض الجامعات الجزائرية للبيع كما حدث بالنسبة للمؤسسات الاقتصادية.


تعاليق: 0
لقاء مع مدير الخدمات الجامعية بالوادي
الإثنين 7 سبتمبر - 6:38 من طرف Admin

لقاء مع مدير الخدمات الجامعية بالوادي لتسليط الضوء على واقع الخدمات حاضرا ومستقبلا.

أجرى اللقاء السيد خليفة بلقاسمي مراسل الموقع وإسماعيل موساوي مدير الموقع.

بطاقة تعريفية



  • بونعيم مصطفى كمال من مواليد 1968 بتلمسان


تعاليق: 0
Séminaire de la langue Française
السبت 4 يوليو - 2:43 من طرف Admin
ملتقى وطني لتدارس الوضعية



المجتمع ونقص التأطير وراء تراجع مستوى اللغة الفرنسية في الجنوب


2009.05.18

رشيد شويخ
أوعز
المشاركون في أشغال الملتقى الوطني الأول حول تعليم اللغة الفرنسية في


تعاليق: 1
تصويت
تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية
تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Digg  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Delicious  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Reddit  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Stumbleupon  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Slashdot  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Furl  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Yahoo  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Google  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Blinklist  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Blogmarks  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de منتدى حمدان للغة الفرنسية sur votre site de social bookmarking

قم بحفض و مشاطرة الرابط منتدى معهد اللغة الفرنسية بالوادي على موقع حفض الصفحات

شاطر | 
 

 G.L/Cours 4

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Admin
Admin


Messages : 310
Points : 871
Réputation : 20
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 31
Localisation : el-oued

مُساهمةموضوع: G.L/Cours 4   الإثنين 22 يونيو - 1:49

II.1.3. Remarque sur la classification platonicienne


Ce qu'il faut remarquer, c'est que Platon donne ici une définition très étroite de la mimèsis, puisque pour lui, il n'y a pas imitation dans le récit,
tant qu'on ne fait pas parler un personnage au style direct. Contrairement à ce
qu'on a souvent considéré par la suite, la description ou le récit d'une suite
d'actions ne relèvent pas pour lui de la
mimèsis.


II.2. La classification aristotélicienne des arts


A partir de ce principe général, Aristote va définir une
grille des genres beaucoup plus complexe que chez Platon parce qu'elle classe
les genres selon les
moyens de la
représentation, selon les
objets de la
représentation et selon les
modes de la
représentation (47a). Sans entrer dans tous les détails de ce système des
genres, j'en donnerai un aperçu.



II.2.1. Le statut de la mimèsis chez Aristote


Dans sa Poétique, Aristote
adopte une
définition
de la mimèsis beaucoup plus englobante
. Non seulement, il y inclut les différents genres
littéraires, quels que soient leurs modes énonciatifs (épopée, tragédie ou
dithyrambe), mais aussi la musique, la chorégraphie et la peinture.



La mimèsis n'est plus
comme chez Platon la caractéristique énonciative d'un genre particulier (par
excellence le théâtre, et de façon mêlée l'épopée). Elle devient chez Aristote
le principe général des arts. Tous les arts imitent ou représentent selon la traduction de Dupont-Roc et Lallot, mais ils ne
représentent pas seulement des paroles, ils peuvent aussi représenter des
objets (dans le cas de la peinture), des émotions et des caractères (dans le
cas de la musique et de la danse), voire des actions – ou plutôt des
personnages parlant et agissant (dans le cas de l'épopée ou de la tragédie).



II.2.2. Grille des genres chez Aristote


A partir de ce principe général, Aristote va définir une
grille des genres beaucoup plus complexe que chez Platon parce qu'elle classe les
genres selon les
moyens de la représentation, selon les objets de la représentation et selon les modes de la représentation (47a). Sans entrer dans tous les
détails de ce système des genres, j'en donnerai un aperçu.



II.2.2.1. Les moyens de la représentation


On a vu que selon les différents arts, les moyens différaient: couleur et dessin pour la peinture, rythme
et mélodie pour la musique, rythme et mouvement pour la danse.



En ce qui concerne l'art d'écrire, la réflexion sur les moyens va amener Aristote à définir le champ de la poésie (au sens large d'art littéraire).


Effectivement, pour Aristote, l'utilisation du langage
versifié, du
mètre, est l'un des critères définitionnels de l'art
littéraire. C'est qu' à son époque, tous les genres
littéraires sont versifiés, qu'il s'agisse de l'épopée ou du drame.
(On remarquera qu'Aristote ne dit rien de la poésie lyrique qui est
oubliée dans son système).


Cependant, à lui tout seul, le mètre ne suffit pas à
faire la
poésie au sens large car il existe des textes didactiques, à
caractère plutôt
scientifique dirions-nous aujourd'hui, comme ceux écrits par
Empédocle, qui sont composés en vers. Cela ne suffit pas à faire d'eux des
poèmes. Ces textes n'imitent rien.


Pour qu'il y ait poésie, il faut qu'il y ait la conjonction d'un moyen (le mètre) et d'une activité mimétique.


Dans son ouvrage Fiction et diction (1991), Gérard Genette s'est inspiré de ce double
critère pour définir la littérature: un critère formel (qui n'est plus
nécessairement le vers pour la littérature moderne mais plus généralement le
style, ou la
diction) et un critère représentatif (la fiction).


II.2.2.2. Les objets de la représentation


Ici Aristote introduit un critère thématique [48a1] – qui est aussi social et moral. Tantôt la
représentation représente des hommes nobles et tantôt des hommes bas. C'est sur
cette différence même que repose la distinction de la tragédie et de la
comédie: l'une veut représenter des personnages pires, l'autre des personnages
meilleurs que les hommes actuels. [48a16] De même, on rangera la parodie dans
la représentation des personnages pires que nous.



Aristote envisage bien le cas où la représentation
représente des êtres semblables à nous, ni pires, ni meilleurs, mais il n'en
trouve d'exemple que dans la peinture. C'est significatif du fait qu'à son
époque, il n'existe pas de genre
réaliste. Mais sa
classification laisse cette possibilité ouverte pour l'avenir.



II.2.2.3. Les modes de la représentation


Ici nous retrouvons la classification platonicienne
modifiée par le principe mimétique et simplifiée. Aristote distingue dans l'art
littéraire une représentation où
l'auteur imite en restant lui-même, c'est-à-dire en racontant (comme au début de l'Iliade ) et une représentation où l'auteur imite en se faisant semblable à
autrui
(c'est-à-dire en faisant parler des
personnages au style direct) comme dans la tragédie et la comédie.



II.2.3. Conclusion sur Aristote


Il faut remarquer pour finir que le but d'Aristote était
moins de constituer une grille des genres que de définir la valeur de la
tragédie comme mode supérieur de représentation, à l'aide d'un certain nombres
de distinctions qui finissent par impliquer un système.



Mais dans les faits, toutes les grilles des genres à
venir prendront position vis-à-vis du principe mimétique (comme étant général
ou particulier à un genre) et reprendront un ou plusieurs des critères
classificatoires qu'Aristote met en place: moyens, objets ou modes.
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://hamd.3oloum.org
m.khaled



Messages : 11
Points : 14
Réputation : 3
Date d'inscription : 23/09/2009

مُساهمةموضوع: رد: G.L/Cours 4   الخميس 24 سبتمبر - 15:14

[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
yazid40



Messages : 1
Points : 1
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/12/2009

مُساهمةموضوع: رد: G.L/Cours 4   الأحد 27 ديسمبر - 19:25

je suis nouveau sur ce site ,et je trouve que énormément bien ce que vous faites merci beacoup et bonne continuation .
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
G.L/Cours 4
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Cours Marketing etudiant
» Cours de Géologie
» تاريخ الرياضيات
» مجموعة2 مواقع هندسة كهربائية
» دروس في علم النفس باللغة الفرنسية (cours de la psychologie )

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى معهد اللغة الفرنسية بالوادي :: الفئة الأولى :: المنتدى الأول :: les genrs littéraires/Mr:BALI HAMZA-
انتقل الى: